Expositions collectives
Reste l'air et le monde...
Sylvain  COUZINET-JACQUES Dove ALLOUCHE Marc BAUER Herbert BRANDL Herve BREHIER Viriya CHOTPANYAVISUT Gregory CREWDSON Ilse D'HOLLANDER Raoul de KEYSER Olivier DEBRE Andreas ERIKSSON Pius FOX Gilgian GELZER Dominique GHESQUIERE Per KIRKEBY Eugène LEROY Stephen MAAS Gerald PETIT Jonathan PORNIN Eric PROVENCHERE Joseph RAFFAEL Camille SAINT-JACQUES Eric Suchère Pierre TAL-COAT Luc TUYMANS

Reste l’air et le monde...
Cette exposition constitue le troisième et dernier volet de la trilogie initiée en 2016 avec À quoi tient la beauté des étreintes, poursuivie en 2017 avec Le Divan des murmures, autour des questions concernant la manière dont nous percevons et interprétons les oeuvres, le temps que nous accordons au regard, ce qui nous étreint, nous touche lorsqu’une rencontre singulière advient entre ce que nous voyons et ce que nous sommes. Ce qui est abordé avec Reste l’air et le monde... est une forme de synthèse dont la principale vocation consiste à laisser au spectateur une entière liberté et la totale responsabilité de ce qu’il verra dans ce parcours de 35 oeuvres accueillant 24 artistes et un écrivain, organisé comme la traversée d’un paysage, scandé par les fragments d’une poésie en prose. Pas de cartels aux murs pour renseigner le nom des artistes ou le titre des oeuvres, pas de longues notices explicatives dans ce livret d’exposition. C’est ce que nous entendons par "entière liberté" et "totale responsabilité", en accordant ainsi à l’intuition son sens le plus littéral : l’action de contempler et de laisser les représentations se former dans l’esprit par la sensation. Pour une fois, laissons de côté les textes, les notices et les modes d’emplois et accordons-nous un temps supplémentaire pour rencontrer intimement les oeuvres. Accordons-nous – surtout – une confiance dans ce que nous voyons sans nous soucier de ce que nous devrions voir ou de ce que nous devrions comprendre.

exposition du 17 mars au 17 juin 2018